"Elle parle fort, comme si elle cherchait à couvrir le bruit qui résonne dans sa propre tête."

Je sais pas par ou commencer, enfin si : malgré tout ce que j'écris ici, je vais bien même très bien.
 
"Elle parle fort, comme si elle cherchait à couvrir le bruit qui résonne dans sa propre tête."
 
Je suis une mauvaise personne. Je sais que ce n'est pas un scoop, je sais aussi que certain ici pense l'absolu contraire, que tout ça c'est dans ma tête mais... Non. Je ne suis qu'un grand canular qui n'en finit pas. Je veux guérir enfin non, mieux que ça, je suis guérie. Pourtant je me plains tout le temps d'un mal être intérieur, d'une souffrance que je n'arrive pas à définir, d'anxiété qui me prend au coeur, de cauchemars à propos de viol à répétition, d'un trouble de l'humeur qui ne fait que s'accroître puis disparaître puis revenir et qui n'en finit pas... Mais tout ça n'est rien. Je ne cite pas ça pour qu'on me dise que c'est quelque chose de plus ou moins grave, je l'affirme : c'est rien. Mon blog est bien la preuve que tout ceux-ci n'est qu'une plainte d'une gamine capricieuse, je vais tellement mieux mais j'arrive à croire qu'aujourd'hui est pire qu'hier. En fait... Ce qui est pire c'est que... Je n'ai plus, mais alors plus du tout envie de me donner la mort. Certains diraient que c'est mieux, et même si je sais que c'est une marche atteinte sur ce grand escalier de la guérison, actuellement c'est pire. Le suicide, idée qui me trottait dans la tête depuis mes 11 ans, qui malgré moult tentatives n'a jamais aboutie était une source fictive de Fin. Fin avec une majuscule, pour fin de la souffrance. C'est fictif, très fictif mais c'est reposant, se dire qu'on va mourir apaise l'esprit le temps d'un instant. "Je vais mourir, plus besoin de se soucier de rien." Je sais pas si vous voyez ou je veux en venir...
 
"Elle parle fort, comme si elle cherchait à couvrir le bruit qui résonne dans sa propre tête."
 
J'ai besoin... De parler, sans honte ni jugement. Je peux écrire sans pression ici mais... Je ne peux pas aller mieux qu'en soulageant mes peines. J'ai besoin... De quelqu'un qui calme le vacarme macabre de ma tête, qui m'assomme le soir avant d'aller dormir et qui me réveil le matin en me hurlant que mes cauchemars sont faux. J'ai besoin... D'aide. Qu'on m'aide à me raccrocher à la réalité, qu'on m'empêche d'être ce que je suis quand je fais des crises stupides. J'ai envie qu'on me sauve mais on ne peut se sauver que soit même. Je ne sais pas si je serais assez forte pour mener ce combat. J'ai déjà battu bien plus fort, un de plus, un de moins, qu'est-ce que ça change me direz vous ? Et bien ça change tout. Je suis fatiguée. Réellement très fatiguée de me débattre, souvent j'aimerais me laisser abattre, mais il faut combattre et cela jusqu'au bout. 
 
"Et ces bruits tournent dans ma tête, je pris pour que ça s'arrête.
Et je pleure sous mes drap...
Car j'ai mal, mal..."

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - dépression - suicide - rechute - insomnie - fatigue - aidez moi - Ornella Tempesta - parler - viol - harcèlement

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.80.188.87) if someone makes a complaint.

Comments :

  • I-Baobab

    09/09/2016

    pourtant ça t'aurait apporté tellement... on ne peut faire le bien des gens contre leur gré, après tout.

  • L-Ombre-Brune

    09/09/2016

    I-Baobab wrote: "tant pis alors. =)"

    d'accord ^^

  • I-Baobab

    09/09/2016

    tant pis alors. =)

  • L-Ombre-Brune

    09/09/2016

    I-Baobab wrote: "une valse sans fin. un équilibre entre des forces apparemment antagonistes. intéresse-t-y un peu. tu y trouveras certainement la véritable définition du mot sérénité."

    ://

  • I-Baobab

    03/09/2016

    une valse sans fin. un équilibre entre des forces apparemment antagonistes. intéresse-t-y un peu. tu y trouveras certainement la véritable définition du mot sérénité.

  • L-Ombre-Brune

    02/09/2016

    I-Baobab wrote: "quel est l'équilibre qui fait de Seth le gardien quotidien de la barque solaire contre Apophis ? "

    keske

  • I-Baobab

    31/08/2016

    quel est l'équilibre qui fait de Seth le gardien quotidien de la barque solaire contre Apophis ?

  • Visiteur

    19/06/2016

    Hey, je n'ai pas de skyblog mais je te suis depuis un bout de temps. Je sais que c'est bizarre venant d'une inconnue mais je peux te laisser mon skype si tu veux, à condition que tu supprimes le commentaire ou je l'aurais écrit. C'est plus facile de se confier à un inconnu, je le sais d'expérience ; donc si tu as besoin de parler, je suis la. Ça ne me dérange pas d'aider et d'écouter les gens, au contraire, et je pense pouvoir te soutenir un minimum - je suis passé par certaines choses dont tu souffres actuellement.
    Je t'envoie plein d'ondes positives et d'amour. Courage à toi. c:
    Et au passage, arrête de dire que tu es capricieuse. Tu as vécu des traumatismes qui t'ont conduit à des maladies mentales, tu as été détruite, tu souffres et c'est la vérité. Ne néglige pas ta propre douleur, c'est pas par ce que tu as besoin d'extérioriser que tu n'en est pas légitime.

  • dying-for-perfection

    07/06/2016

    C'est souvent là qu'on voit que le blog est limité. Ils nous aident au début mais ils ne nous aident pas réellement. On écrit, on nous répond mais au final, la peine elle ne s'en va pas. Nous avons besoin de parler. Parler de nos douleurs, nos diverses états d'âme à quelqu'un de confiance qui est prêt à nous écouter et surtout nous aider.

    Faut-il encore accepter d'être aider... Parce qu'au fond veut-on vraiment de l'aide ? Veut-on vraiment s'en sortir ? Je me pose souvent la question et au fond de moi je sais que je veux en finir avec tous mes problèmes mais je n'ose pas, voilà ce qui me bloque. Je n'ose pas en parler car j'ai peur du regard des autres.

    Je ne sais pas où toi tu en es exactement mais j'espère que tu trouvera cette personne à qui tout dire. J'espère qu'elle te comprendra et qu'elle t'aidera à enfin être heureuse.

Report abuse