Je signe pour ma guérison, je résilie la destruction.


Ca y est, ma volonté est réapparut. Je veux guérir. Je m'étais doucement laissé aller à penser qu'il valait mieux me détruire, qu'il valait mieux que je vive un enfer, que mourir valait mieux que grossir... Tout ça car je le méritais tout simplement. Mais qui mérite ça ? Qui mérite tant de haine ? Et bien, je ne souhaiterais ça à personne alors pourquoi à moi ? J'ai compris que la haine que je me porte est si grande que je n'arrive à en porter à personne d'autre. Je ne hais personne. J'ai le pardon plus que simple. Après une dispute, je ne comprend jamais pourquoi les gens tienne à leur rancune plus qu'à la personne avec qui ils se sont disputée. C'est pourtant simple, ils ont de la fierté. Fierté que j'ai un peu plus perdu cet été, je me rappelle avoir dit dans le lit de mon première amour "toute façon, pour être ici, c'est que je n'ai aucune fierté" et j'avais bien raison. Sans estime pour moi, je m'aplatis devant n'importe quoi, devant n'importe quel avis et même ceux que je sais en déraison. Je vois le problème, je l'ai identifié. Je peux même aller plus loin, je peux admettre d'ou vient ce problème. Je niais, je hurlais que non à qui voulait l'entendre mais c'était oui, oui tout vient de mon premier amour. Oui, j'ai arrêté de manger quand ses yeux se sont posé sur moi, oui je me suis sentie encouragée dans ma destruction à chaque fois qu'il m'appelait "grosse", oui je pensais avoir le contrôle quand j'étais avec lui mais encore une fois, il était bien plus fort que moi. Hier encore, après avoir dit ces phrases, je me serais critiquée. Je n'en ai pas pas envie aujourd'hui. Aujourd'hui, je ne veux pas dire que ce n'est pas de sa faute, que c'est moi qui suis bien trop faible. Non, je ne veux pas. Bien-sur que je suis bien trop attaché à lui, bien-sur que je l'admire encore, bien-sur qu'il reste mon fantôme mais merde... Quand je suis tombée amoureuse de lui, j'avais 16 ans et lui était bien trop âgé, j'étais au plus mal dans ma tête et lui le savait bien, j'avais que lui et lui avait qui il voulait, je ne l'ai pas laissé gagner, c'est lui qui m'a fait perdre. C'est vrai, il a bien fait des choses pour moi, mais combien il m'en a enlevé ? Je veux vivre. Je veux VIVRE, plus resté bloqué dans un passé trop obscur pour moi, je veux une lumière qui en fait mal aux yeux, je veux quelque chose qui éclair le ciel même en pleine orage, je veux ma lumière. 
 
Promis juré qu'on la vivra notre putain de belle histoire ≠


PS : En relisant cet article, je me sens honteuse et bien ingrate. La partie de mon esprit qui me dit que mon premier amour a fait tant de chose pour moi et que je n'ai pas le droit de lui en vouloir sonne fort. Pourtant, je ne veux pas supprimer cet article, je veux qu'ils consument mes idées malsaines, je veux le relire à chaque fois que j'oublie mon envie de vivre, je veux que ces pensées s'encre en moi. Je ne dois plus me haïr, je dois vivre.

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - NE PAS COPIER - guérison - dépression - suicide - envie de vivre - envie de mourir - TCA - trouble du comportement alimentaire - troubes du sommeil - premier amour - nouvelle vie - plutot mourir que grossir - volonté - je me hais - vivre - espoir

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.133.222) if someone makes a complaint.

Comments :

  • je-serai-la-pour-toi

    24/11/2016

    Vivement que tu sois guérie

  • Une-ame-reveuse

    11/11/2016

    Trop belle la photo ! c'est toi? ♥ J'aime lire un article si positif. Bravo à toi. Je suis sûre que tu finiras par guérir. Tu as de la force en toi, de la détermination d'aller de l'avant, ça se sent dans ce texte . Tu as beaucoup progressé. Félicitation ma belle. ♥ :) C'est de la fierté vers le bonheur.

Report abuse