8 tagged articles Décrochage scolaire

09/04/2016


-

Ce blog n'est pas le récit d'une fille à qui il arrive des aventures extraordinaires, ce n'est pas non plus le blog d'une fille qui se pomponne et parle de ses astuces beautés... Non, ce blog est l'histoire d'une fille banale, une fille banale qui essaye de s'en sortir. Se sortir de maladies dont on ne la soupçonnerais pas atteinte. Son cerveau est la maison de ses maladies, son corps des fois laissent apparaître des marques de ses maladies mentales. Elle a été qualifiée de folle souvent, de jeune fille torturée encore bien plus souvent. Puis des fois même, de jeune fille forte qui se bat contre elle-même. Elle, elle ne sait pas. Elle ne sait plus se décrire, elle est perdue entre ses sautes d'humeurs et ses mensonges, elle ne sait plus si elle a le droit d'aller mal ou non, mérite t-elle d'aller mieux ? Elle ne sait même plus si elle veut aller mieux. Pourtant, je le sais, cette fille va se battre, cette fille va faire de son mieux. Je crois en elle, je crois en moi. Je vais guérir. Promis juré qu'on la vivra notre putain de belle histoire.
  ► 
-
Je m'appelle Sabrina, je suis née un 27 juin 1997.
 -
Et je suis...
-
Dépressive. SuicidaireTCA (Anorexie et Boulimie). Bipolaire. Insomniaque.
Anxieuse. Auto-destructrice. Accroc à mon pc. Décrocheuse scolaire.
--
 
-
Mais aussi...
Déterminée à devenir écrivain.
Prête à tout pour un jour ouvrir une association.
 
Je prône le bonheur, le bien être, la joie de vivre et l'entraide !
-


/!\ Plagiat non accepté /!\
 
 
Mon témoignage : L'homme que j'aimais à couché avec mère : ici.
Twitter : 
Youtube : 
Instagram :
Compte régime :
Skype : a demander en privé.
lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll


   Les commentaires me font vraiment plaisirs, alors n'hésitez vraiment pas à m'en laisser un.
-
Je ne répond plus aux pubs.
Je ne répond pas sur les blogs des autres.

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - BIENVENUE ♥ - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - dépression - suicide - Tentative de suicide - boulimie - Harcèlement scolaire. - viol - Hyperphagie - recovery - guérison - Je suis guérie - Guérir - lumière - Youtube - TWITTER - devenir écrivain - association - Hôpital.

19 années, 19 printemps et un nouvel été. 27/06/2016

19 années, 19 printemps et un nouvel été.

 Happy birthday to me.

19 bougies ! Et cette nouvelle année qui commence en clos une pleine d'enrichissement. Je ne le répéterais jamais assez mais je suis fière de moi. Evidemment qu'à 19 ans je m'imaginais autre part, déjà à la FAC, dans mon propre appartement... Mais peu importe, chacun prend son temps pour obtenir se qu'il souhaite. Et cette année prouve bien que ça y est, je me suis trouvé socialement parlant. Je suis re-scolarisée, j'ai fait mon recensement, j'ai reçu ma carte d'électeur... C'est comme-ci tout ça prouvait que j'existais alors que j'en ai longtemps douté. 
 
19 années, 19 printemps et un nouvel été.
Je n'ai pas l'impression d'avoir 19 ans, je n'ai pas l'impression d'avoir plus ou moins non plus. C'est comme-ci mon âge n'avait plus d'importance. Je suis moi, j'ai ma personnalité, mon physique et que j'ai un an de plus ou un an de moins, ça ne changera pas. J'ai encore tout à apprendre, tout à voir... Je rêve de voyage, d'Egypte, d'Allemagne, de Canada... Et je les réaliserais.
 
Et puis c'est tout frais, comme une flamme pour illuminé mes bougies, je suis en couple ! Avec une fille, une douce fille. J'ai beaucoup d'affection et de sentiments pour elle. Son bonheur compte beaucoup pour moi.
 
Puis j'ai enfin trouvé se que je voulais faire de ma vie, bien que j'ai encore bien du temps pour changer d'avis. J'aimerais devenir professeur des écoles. Des études plus ou moins longue, oui. Pourtant, ça ne me fait pas peur. Désormais je me sens capable d'affronter cela. De plus, j'ai confiance en mes capacités, je ne veux plus les remettre en question. Je vais y arriver, un point c'est tout. 

19 années, 19 printemps et un nouvel été.
 
Je ne parlerais pas de l'accomplissement de ma guérison car je ne vous cache pas une légère rechute dont j'ai du mal à me sortir. Mais si il y a rechute c'est que durant la dernière année, je m'en suis sortie ! Moi qui n'y croyais plus du tout, j'ai réussi à guérir complètement. Il me faudra encore quelque temps pour reconquérir cela, mais je suis confiante. Si bien que, je n'ai pas peur de l'été qui approche, ni de "l'anniversaire" de mon agression. Ça ira. 
 
Les années passent et ne se ressemblent pas. 
 
19 ans que je suis sur terre.
Le temps passe vite... 
 
[Toi qui me lis, je boirais une coupe de champagne ce soir, à ta santé, à ton bonheur que je souhaite de tout mon coeur.]

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - anniversaire - Joyeux anniversaire !! ♥ - 19 ans - Couple - devenir professer - étude - Décrochage scolaire

"La vie c'est comme être à bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre." 09/03/2016

"La vie c'est comme être à bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre."
-
Avant-hier c'était la rentré et ça c'est plutôt très bien passé et pour la première fois dans ma vie, je peux le dire : je suis mieux à l'école que je suis nul-part ailleurs. Bien que je sois complètement noyée par ma démotivation, mes peurs stupides de ex-harcelée et que plus j'ai de devoirs moins j'en fais : ça va. L'ambiance est bonne, je suis occupée, je suis fatiguée le soir et arrive à dormir un minimum. 
Je me suis maquillée pour aller en cours, c'étais très dur pour moi. C'était bouleversé mes habitudes, les brusquer, mettre en évidence une différence, crée des regards... Résultat : beaucoup de craintes pour rien (comme d'habitude). On m'a même dit que j'étais belle, ce qui est soyons clair, très rare. Surtout venant d'une personne à qui je dis à peine bonjour. 
-
Lundi en attendant le conseil, un garçon de ma classe a dit : "vous savez, si quelqu'un meurt l'année prochaine dans notre classe, on aura notre BAC !" Un autre à alors répondu : "j'espère que l'année prochaine il y aura un gros dépressif dans la classe." Je suis restée silencieuse. Tout plein d'idées se sont bouleversées dans ma tête. Dans un premier temps je me suis dis, haha, si il savait. Dans le second j'ai trouvé ça horrifiant de souhaité le suicide de quelqu'un. Pour enfin me dire  : "au moins si tu meurs, ils seront heureux" (oui je sais blablabla c'est pas bien mais je ne sais pas calmer les idées obscures de mon cerveau.) 
-
Mardi on a fait une sorti, une sorti dans un magasin : Leroy Merlin. C'était d'une nullité exorbitante. Je me suis rarement autant ennuyée de ma vie, puis mon sac était lourd et j'étais épuisée. Tant épuisée que moi Sabrina, en allant chez ma grand-mère vers 17h, je me suis endormie. J'ai fais une sieste de une demi-heure. Qui a d'ailleurs complètement rompue mon envie de dormir arrivé dans mon lit le soir. Mais bon, le même mardi j'ai eu un 16 en histoire ! J'étais contente, je me suis dis que ça rattraperais mes notes dans une ou deux autres matières ou sans travail, je n'arrive qu'à atteindre la moyenne.
-
Aujourd'hui, mercredi, ça à été vraiment très dur. Deux heures de mathématique ou je me suis sentie complètement stupide, des que la professeur m'interrogeais, je répondais : "je ne sais pas." Les heures ont défilés et j'en suis sortie comme j'en suis entré, sans aucun savoir en plus... Cela à juste confirmé que je suis stupide mais bon, je le savais déjà. Puis en espagnol, la prof était insupportable. Elle ne nous fait plus cours, elle nous donne un texte et nous demande de le résumer. COMMENT ? J'adore cette dame, elle me fait rire, elle est gentille... Mais sur le coup, elle était de mauvaise humeur et elle nous l'a bien fait comprendre. 
-
Bref. 
-
"La vie c'est comme être à bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre."
Mentalement, je me sens bien. Mise à part que je me sens très seule et que je suis chaque jours un peu plus grosse, que j'ai envie de pleurer suite à ces deux choses... Je relativise. Je suis entourée bien que je me sente toujours à part, je suis entourée ! Je suis grosse mais c'est depuis toujours alors je dois m'y habituer et comprendre que mon changement prendra du temps. 
Finissons sur une note positive tiens : j'ai un suivi psy qui va durer, un suivi avec une éducatrice qui se poursuit, de futurs rendez-vous médicaux qui vont m'aider... Je veux guérir et je vais m'en donner les moyens : promis, juré.       

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - Vivre - Guérir - Guérison - Décrochage scolaire - Raccrochage - Micro-Lycée - Amis - Harcèlement scolaire. - Avenir - Je suis grosse - Solitude - Maigrir - BAC - Espagnol - Histoire - Changement - Mieux - Dépression - Suicide

Il faut tomber avant de se relever. 12/02/2016

Il faut tomber avant de se relever.

"Tourne toi vers le soleil, l'ombre sera derrière toi."

Je vais mieux, beaucoup mieux.
 
Mon mal-être s'est apaisé, il s'est même estompé. J'ai encore de grosses sautes d'humeur mais je ne serais m'en dissocier, alors oui, ça va. Pourtant, dans les actes, ce n'est pas trop ça. Cette semaine j'ai été que deux fois en cours, ça faisait très longtemps que je n'en avais pas raté autant. J'essaye de me rassurer tant que je peux, que tout ça n'est dû qu'à ma grande fatigue. Mais il faut que je me reprenne car la vérité c'est que je cède à mon addiction (que je ne nommerais pas) de plus en plus. Comme avant, comment avant l'hôpital de jour spécialisé en addictologie. Elle me bouffe. J'avoue, c'est sans doute grâce à elle que je me sens mieux en ce moment mais ça à tellement de mauvais côté... Je reste couché pratiquement toute la journée, je suis épuisée tout le temps, je ne dors pas la nuit, elle favorise l'hyperphagie et la boulimie, elle me coupe de mes relations sociales... Il faut que ça s'arrête ! Sauf que, j'ai eu besoin de l'hôpital pour arrêter la première fois, je ne sais pas si je saurais faire sans cette fois. 
ffg
***
 
Il faut tomber avant de se relever.
J'ai fais une soirée avec certaine personne de ma classe, c'était un plan "galère". Un de mes potes s'est cassé le bras, un autre a faillit se faire renverser par un bus, un autre à fait un semi malaise avant de vomir partout... Mais, moi je me suis bien amusée. J'étais fort sous l'effet de l'alcool, pas que j'avais beaucoup bu mais j'avais bu vite. J'ai dansé, rigolé, parlé... Je me suis même endormi sur le canapé haha. J'étais légère. J'aime faire la fête, j'adore ça. Malgré tout ces moments de joies j'avais encore cette petite voix qui me disait que j'étais de trop à cette soirée. De trop car on ne m'a pas invité tout de suite, de trop car comparé aux autres filles : je suis grosse et moche. De trop car je ne devrais pas être là, on ne veut pas de moi ! Cette voix me gâche la vie. Je dois trouver un moyen de la faire taire car c'est invivable, en classe je l'entend constamment, en famille aussi, des que je suis en public en faite. Je ne sais pas comment luter contre elle.
d
***
 d
Sinon, en cours aujourd'hui, on a fait un débat avec tout les autres premières. Le genre de truc ou on doit prendre la parole, ou je tremble à chaque fois et que je finis en pleure avec une grosse douleur au coeur... Bah pas cette fois satanée phobie sociale ! Bon j'avoue, j'ai sentis les larmes me monter, mon visage tremblait, mes genoux et mes mains n'en parlons même pas... Mais je me suis pas laissée emporter, j'ai dominé, j'ai articuler le plus que je pouvais avec mes claquements de dents et oh miracle... J'ai eu le "diplôme" de meilleure débatteuse à égalité avec un première littéraire. Je n'en ai pas été très fière, je me suis sentis nulle, j'ai pensé ne pas le mérité mais en prenant du recule... Je suis fière ! Moi, moi Sabrina, j'ai réussi à parler, devant plusieurs personne que je connaissais (ce qui est pire pour moi que devant des inconnus.) J'ai réussi à tenir un discours cohérent et même ma professeur d'histoire-géographie était fière de moi alors pourquoi je ne le mériterais pas ? Sab, 1 phobie sociale, 0 !
dfg

 Je veux et vais guérir pour...

- Devenir écrivain.
- Vivre dans mon chez moi.
- Être heureuse.
- M'aimer.
- Me sentir libre.
- Voyager.
- Me faire plaisir.
- Me sentir bien en société.
- Avoir confiance en moi.
- Savoir aimer.
- Être fière de moi.
 
- Enfin vivre !

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - addiction - Décrochage scolaire - micro-lycée - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - Phobie Sociale - phobie scolaire - vivre - devenir écrivain - Orelsan. ♥ - bonheur - mieux - Hopital