4 tagged articles malade

09/04/2016


-

Ce blog n'est pas le récit d'une fille à qui il arrive des aventures extraordinaires, ce n'est pas non plus le blog d'une fille qui se pomponne et parle de ses astuces beautés... Non, ce blog est l'histoire d'une fille banale, une fille banale qui essaye de s'en sortir. Se sortir de maladies dont on ne la soupçonnerais pas atteinte. Son cerveau est la maison de ses maladies, son corps des fois laissent apparaître des marques de ses maladies mentales. Elle a été qualifiée de folle souvent, de jeune fille torturée encore bien plus souvent. Puis des fois même, de jeune fille forte qui se bat contre elle-même. Elle, elle ne sait pas. Elle ne sait plus se décrire, elle est perdue entre ses sautes d'humeurs et ses mensonges, elle ne sait plus si elle a le droit d'aller mal ou non, mérite t-elle d'aller mieux ? Elle ne sait même plus si elle veut aller mieux. Pourtant, je le sais, cette fille va se battre, cette fille va faire de son mieux. Je crois en elle, je crois en moi. Je vais guérir. Promis juré qu'on la vivra notre putain de belle histoire.
  ► 
-
Je m'appelle Sabrina, je suis née un 27 juin 1997.
 -
Et je suis...
-
Dépressive. SuicidaireTCA (Anorexie et Boulimie). Bipolaire. Insomniaque.
Anxieuse. Auto-destructrice. Accroc à mon pc. Décrocheuse scolaire.
--
 
-
Mais aussi...
Déterminée à devenir écrivain.
Prête à tout pour un jour ouvrir une association.
 
Je prône le bonheur, le bien être, la joie de vivre et l'entraide !
-


/!\ Plagiat non accepté /!\
 
 
Mon témoignage : L'homme que j'aimais à couché avec mère : ici.
Twitter : 
Youtube : 
Instagram :
Compte régime :
Skype : a demander en privé.
lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll


   Les commentaires me font vraiment plaisirs, alors n'hésitez vraiment pas à m'en laisser un.
-
Je ne répond plus aux pubs.
Je ne répond pas sur les blogs des autres.

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - BIENVENUE ♥ - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - dépression - suicide - Tentative de suicide - boulimie - Harcèlement scolaire. - viol - Hyperphagie - recovery - guérison - Je suis guérie - Guérir - lumière - Youtube - TWITTER - devenir écrivain - association - Hôpital.

Complainte répétitive d'une fille dépressive... 16/09/2015

Complainte répétitive d'une fille dépressive...
§
Si je meurs demain tant pis, j'aime pas la vie de toute façon ♪♫

J'arrête tout, je lâche l'affaire. Comme j'avais fais il y a deux ans, j'arrête les médecins, les psychologues, l'hôpital... STOP. Je fais toujours ça de manière impulsive et je le regrette des heures, des jours et des nuits après. Mais j'abandonne, je rends les armes. Je ne veux pas guérir, moi je veux mourir. Ils ne m'y aideront pas, alors à quoi bon continuer ? Je n'encourage personne à faire comme moi, je le déconseille même (fais ce que je dis mais pas ce que je fais.) Mais seul comprendra celui qui ne veut plus être suicidaire mais suicidé. C'est bien trop difficile, tout s'enclenche au fond de moi comme il y a longtemps : mourir est plus important que tout. Puis merde, c'est pas un hôpital spécialisé en addictologie qui va m'aider à ne pas jeter par la fenêtre, si ? Puis ils veulent que je ne pense qu'à mon bien être, alors laissez moi seule dans ma chambre, laissez moi avec mes lames et mon corps, laissez moi m'auto-détruire... Là est la clef de ce que vous appelez mon bien-être. Le combat sera long avec cet état d'esprit, il sera même impossible. Je le sais bien, il est impossible de s'en sortir seul, parce que arrêter l'hôpital veut dire arrêter les traitements, que le sommeil me lâche, que les joies éphémères me lâchent... Tant pis : mourir avant tout. m

Il y a ces voix dans ma tête aussi, que je ne sais pas faire taire. Ces voix qui me ramène des années en arrière... Souvent c'est ce harceleur qui me touchait, déshabillait dans les toilettes...
Complainte répétitive d'une fille dépressive...
D'autres fois c'est ces gens qui me rappelle sans cesse que je suis inviolable et ils y'en a tant d'autre comme celle qui me rappelle les mots de mon violeur avant l'acte : "si personne ne te prend, je te prendrais." Cette voix qui sans cesse me dit que je le savais, que j'aurais pus l'éviter. Je perds la tête, je suis marteau... Je me mets à répondre à ces voix, bien souvent je me soumets à elle et je me coupe, coupe et coupe encore pour les laisser s'échapper de ma tête, mais rien à y faire, elles y sont bien logée. 
-


La douleur est imprimée au marqueur sur la pierre qui me sert de c½ur.

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - suicide - depression - mourir - Hôpital. - Addiction - addictologie - voix - Les voix dans ma tête. - folle - viol - Harcèlement scolaire. - scarification - mutilation - auto-mutilation - STOP - malade - mort - suicidaire - idée suicidaire

02h02 : Un jour je ne serais plus suicidaire, je serais morte. 15/05/2015

02h02 :  Un jour je ne serais plus suicidaire, je serais morte.
-
J'ai mal... Ou je ne sais pas... J'ai cette sensation que de l'intérieur quelque chose pousse mon interne vers l'externe. Je ne serais mieux définir cette sensation, je suis angoissée je crois. Je ne sais pas vraiment pourquoi. J'ai quelque doute, j'angoisse d'aller à l'hôpital demain pour une journée ou je serais presque bien et de rentrée chez moi le soir... J'angoisse de ce rêve qui hier soir ma replongé dans des doutes que je croyais effacé... J'ai à nouveau cette envie de vomir, de vomir quelque chose qui n'est pas là, pas palpable... J'ai envie de me couper, mais j'ai décidé d'arrêter alors... Non. Mais ça me démange... 
Avant, j'aurais dis : "je veux mourir, ou, la vie est mon virus et la mort mon médicament." Mais je n'en ai plus l'envie. Comprenez, que je veux guérir, je veux aller mieux... C'est fou, parce que, ça fait un certain temps que j'ai cette mentalité là, mais que c'est la première fois que je l'exprime alors que je suis au plus mal. Vivre, arrêter de survivre, ne plus vouloir mourir... Cette grande étape qui me semble infranchissable... Cette grande étape que je me nie vouloir, depuis un temps je pense à enlever la mention suicidaire de ma présentation mais je n'y arrive pas... J'ai peur d'échouer et, ou de réussir à la fois...
 
02h02 :  Un jour je ne serais plus suicidaire, je serais morte.
 
Je suis dans mon lit, et je veux courir, fuir, m'en aller loin d'ici, je n'y suis pas bien dans ce lit. Pas qu'il ne soit pas confortable, mais ce lit est celui qui à tout vécu avec moi. Quand je changeais mes lames de rasoir, lui c'était toujours le même, quand j'avalais différents médicaments, lui c'était toujours le même, il était là pour éponger mes larmes, et dans ces soirées d'insomnies, il était le seul à ne pas dormir... Tant de mauvais souvenirs, tant de mauvais souvenirs récent...
Mon c½ur est douloureux, ma fatigue grande, ça ne va vraiment pas. Je n'ai personne à qui l'expliquer et quand bien même, je ne serais l'expliquer. J'ai envie d'hurler, de frapper ma tête contre les murs, de tout casser, de casser tout mes os, de me détruire...
-
02h02 :  Un jour je ne serais plus suicidaire, je serais morte.
-
 Mais qu'est-ce qui ne vas pas chez moi ? 
-
PS : Là tout de suite, je vous avouerais que l'envie de guérir s'efface, que si j'avais une arme, je me tuerais bien (vive ma volonté de fer.) MDR

Tags : angoisse - suicide - depression - crise de panique - crise - mourir - L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - vomir - scarification - suicidaire - help me - NO PLAGIAT. - malade - guérir - MDR - 02h02

Obsession malsaine. 10/05/2015

*Je n'incite personne et tout le blabla... Article vouée à l'auto-destruction de toute manière.
-
"Et tu te faisais vomir pour maigrir ?
- Au début, non.
- Alors pourquoi ?
- Je ne sais pas (m'auto-détruire.)
- Et maintenant ? 
- Maigrir, maigrir à tout prix !"
-
Obsession malsaine.
 
Je me sais malade ou du moins je le crois, j'ai la tête qui tourne, les yeux embrumé de noir et de blanc et surtout j'ai envie de vomir. Quelque jours que je mange comme une grosse vache et que vomir est devenu une obsession, mais faire cela serait reculer. Reculer c'est mal hein ? Vomir pour maigrir c'est mal ? Dites le moi s'il vous plait... Bref.
Cette obsession de vomir, allant jusqu'à m'imaginer me voir le faire m'aurait elle rendu malade ? Je tremble sans cesse, j'ai du mal à écrire, pourtant malgré tout cela, je ne suis pas fiévreuse. Que ce passe t-il ? Mon corps ne suit il plus le rythme mental que je lui impose ? Certain disent que quand on s'imagine souffrir de n'importe qu'elle troubles ou maladies, on finit par réellement en souffrir. Serait-ce vrai ? Mon corps tant habitué à être poussé à vouloir tout vomir s'obstine t-il à vouloir continuer ? Mon corps si habitué aux pensées suicidaires à t-il décidé sans me consulter de mourir ?
-
A l'hôpital on veut me faire rencontrer une équipe se chargeant de troubles du comportement alimentaire, mais c'est hors de question. Je n'en souffre pas, plus. Je ne suis pas boulimique comme ils semblent le prétendre. Je veux maigrir, qui se lançant dans un régime n'est pas tombé dans des extrêmes sans le vouloir ? Cela fait il de lui quelqu'un de malade ? Non. C'est juste une erreur. C'est juste qu'un jour on s'est dit que ce serait plus facile de maigrir comme ça, et qu'on à eu tord. Mais je veux maigrir vite (et bien, non ?)
-
La vérité maintenant ? Je veux vomir, m'ouvrir, sortir cette graisse de mon corps si immonde, je vais me vider de mon sang, me vider par tout les moyens... Maigrir.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Obsession malsaine.
 
-


Je voudrais faire réduire mon estomac, 
Que plus jamais il ne me réclame,
Je voudrais l'affamer pour cesser d'être infâme.

Tags : malade - vomir - L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - suicide - corps - Obssession - boulimie - tca - trouble du comportement alimentaire