4 tagged articles nourriture

09/04/2016


-

Ce blog n'est pas le récit d'une fille à qui il arrive des aventures extraordinaires, ce n'est pas non plus le blog d'une fille qui se pomponne et parle de ses astuces beautés... Non, ce blog est l'histoire d'une fille banale, une fille banale qui essaye de s'en sortir. Se sortir de maladies dont on ne la soupçonnerais pas atteinte. Son cerveau est la maison de ses maladies, son corps des fois laissent apparaître des marques de ses maladies mentales. Elle a été qualifiée de folle souvent, de jeune fille torturée encore bien plus souvent. Puis des fois même, de jeune fille forte qui se bat contre elle-même. Elle, elle ne sait pas. Elle ne sait plus se décrire, elle est perdue entre ses sautes d'humeurs et ses mensonges, elle ne sait plus si elle a le droit d'aller mal ou non, mérite t-elle d'aller mieux ? Elle ne sait même plus si elle veut aller mieux. Pourtant, je le sais, cette fille va se battre, cette fille va faire de son mieux. Je crois en elle, je crois en moi. Je vais guérir. Promis juré qu'on la vivra notre putain de belle histoire.
  ► 
-
Je m'appelle Sabrina, je suis née un 27 juin 1997.
 -
Et je suis...
-
Dépressive. SuicidaireTCA (Anorexie et Boulimie). Bipolaire. Insomniaque.
Anxieuse. Auto-destructrice. Accroc à mon pc. Décrocheuse scolaire.
--
 
-
Mais aussi...
Déterminée à devenir écrivain.
Prête à tout pour un jour ouvrir une association.
 
Je prône le bonheur, le bien être, la joie de vivre et l'entraide !
-


/!\ Plagiat non accepté /!\
 
 
Mon témoignage : L'homme que j'aimais à couché avec mère : ici.
Twitter : 
Youtube : 
Instagram :
Compte régime :
Skype : a demander en privé.
lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll


   Les commentaires me font vraiment plaisirs, alors n'hésitez vraiment pas à m'en laisser un.
-
Je ne répond plus aux pubs.
Je ne répond pas sur les blogs des autres.

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - BIENVENUE ♥ - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - dépression - suicide - Tentative de suicide - boulimie - Harcèlement scolaire. - viol - Hyperphagie - recovery - guérison - Je suis guérie - Guérir - lumière - Youtube - TWITTER - devenir écrivain - association - Hôpital.

Des coups de blues, des coups de fil... Tout recommencera au printemps ♪ sauf les amours indélébiles ♫ 13/09/2016

-
-
J'aimerais réussir à expliquer combien j'ai changé, combien je ne suis plus la même... Comment à la fois, je suis déterminée à atteindre tout mes objectifs et d'un autre côté prête à me détruire d'un instant à l'autre. Je pensais être guérie mais non. Je pensais avoir rechuté, mais non. C'est autre chose. J'ai avancé mais je n'ai pas atteins l'accomplissement du combat. J'en suis juste à un stade inconnu pour moi, un stade ou je suis à la fois instable et à la fois hautement confiante. J'ai des objectifs plein la tête, des envies, des buts... Je veux passer mon permis en accéléré, travailler pour la première fois, obtenir des notes plus que passable, avoir mon bac avec mention, perdre une vingtaine de kilos... Et ce n'est pas que des mots en l'air, je vais tout, TOUT réussir. Je suis déterminée. Bien que des fois, je lâche. Je me sente seule, seule alors que j'ai des gens qui m'entours, une copine en or, des amis géniaux... Mais j'ai l'impression de n'être jamais moi-même. Je me sens "incomplète". C'est ce mot qui me défini le mieux depuis quelque semaines. Il me manque un truc, je n'arrive pas à définir quoi. Un truc que je sentais présent, seulement quand j'étais auprès de mon premier amour. Vivre de cette manière, ne me plait pas. Vivre de telle manière qu'on se sent vide tout le temps, jamais complètement dans le moment présent... Avoir toujours l'impression de perdre le fil. J'essaye de me défaire de cela en ne me concentrant que sur mon alimentation, tant que ça devient obsessionnel. J'ai perdu vingt kilos depuis juin, j'espère en perdre encore vingt avant l'été prochain. Mais ça me rend malade... Je me pèse au moins dix fois par jours, manger est l'une de mes plus grandes hantises. Je me ses coupable, horriblement coupable à chaque bouchés. Je n'arrive pas à me défaire de cette terrible satisfaction que de voir le poids descendre sur la balance, rien n'arrive à me rendre heureuse, sauf ça. Je suis soumise à un nombre qui détermine mon bien-être. Ridicule, tellement ridicule... Puis bien que cela m'obsède cela n'arrive pas à me défaire de mes souvenirs. Les mots de mon premier amour se répète dans mon crane, sans cesse et ça me torture. Je ne veux même pas les écrire, à quoi bon ? Tout ça me tourmente pour je ne sais quels raison, je m'étais promis de l'ignorer, je ne l'ai pas fait. Et, je n'arrive pas à le regretter bien que ça me fasse du mal aujourd'hui. Car, putain ce que je me sens bien quand je suis près de lui et c'est ça qui est entrain de me faire énormément de mal. Serais-je un jour heureuse comme quand je suis à deux pas de lui, entrain d'écouter ses mensonges et autres histoires ? Je ne sais pas. Je suis perdue.
-
"Sans toi, les émotions d'aujourd'hui ne sont que la peau morte des émotions d'autrefois."

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - NE PAS COPIER - NO PLAGIAT. - premier amour - dépression - TCA - nourriture - grosse - tristesse - Louane - incomplète - Incomplete - manque - solitude - seule

"Je suis déterminée à atteindre mon but : sois je réussis, sois je réussis ! " 01/09/2015

Objectif du mois de SEPTEMBRE : 

1) Aller tout les jours en cours.
2) Aller deux fois au cinéma.
3) Arrêter de me mutiler.
4) Me remettre dans l'écriture à fond.
5) Lire au moins un livre.
6) Me renseigner pour m'inscrire à la piscine.
7) Me maquiller. 
8) Acheter l'album de Bigflo et Oli / Nekfeu.
9) Me renseigner pour me faire opérer pour le poids.
10) M'améliorer en espagnol/anglais/math.
11) Ne pas fumer.
12) Ne pas boire d'alcool.
13) Faire du shopping.
14) Assister à TPMP.
15) Me coucher tout les soirs avant minuit.
16) Préparer le SWAP avec Ell ♥
17) Faire tout mes devoirs.
18) Danser.
19) Aller au  Starbucks.
20) Privilégié ma santé avant tout.

JE VOUS AIMMMMMMMMMMMMMME !
RéussiÉchoué - En cours - Abandonné

Tags : L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - NE PAS COPIER - nourriture - NO PLAGIAT. - Maigrir - objectif - guérison - Vivre - Survivre ! - TPMP - Bigflo et Oli - Nekfeu - Cinéma - Maquillage - Ne pas fumer - Ne pas boire - SWAP - Starbuck - Maladie - Depression - guérir

Combler le vide par la culpabilité, combler une sensation par une autre. 22/07/2015


"Je me lève et je prends des pilules pour dormir,
Les jours se ressemblent et putain que c'est triste à mourir..."
 
Un vide à l'intérieur de moi qui doucement s'empare de ma poitrine, mes larmes se bloquent à l'intérieur de mes pupilles. Comment combler ce vide ? J'ai faim. Non. Je n'ai pas faim, j'ai besoin de manger, de m'avaler des tonnes de nourritures, pour mettre quelque chose dans ce vide, pendent un temps ça marche puis je me culpabilise... Et c'est mon cerveau qui sur la partition de mon mal être, me bousille : "Minable grosse vache." En six mois j'avais perdu beaucoup de poids, avais tenu un rééquilibrage alimentaire pratiquement parfait (à mon sens) mais depuis plus de deux mois, tout s'écroule. Je mange pour combler, pour effacer une sensation, ou plutôt pour la remplacer par une autre Le vide par la culpabilité d'avoir manger ou plutôt bouffer. J'ai laissé divaguer mon corps, je l'ai laisser s'enlaidir, s'engraisser un peu plus qu'il ne l'était déjà et à chaque fois que je monte sur une balance mes pensées me détruise, je m'auto-détruis, je pleure du mal que je me fais à moi même... 
A l'hôpital, on parle beaucoup d'alimentation avec les autres jeunes et dans un groupe de parole sur l'image de soi, un des garçon que j'apprécie à dit : "Moi ça va, je me trouve normal, tant que je suis pas un tas de graisse de toute manière..." Et évidemment, je me suis sentis visé. Je me suis senti mal, mais peu importe. Plus tard, j'ai fais pars du vide que je ressentais à une autre fille et elle ma dit : "C'est à cause de ce que C... à dit ?" Elle aussi l'avait pris pour moi. On parle de gros, ça ne peut mettre mal à l'aise que la grosse, logique au fond...
C'est une douleur insoutenable que je ressens face à ma laideur, car au fond, même si je ne pesais que la moitié de mon poids, j'aurais toujours l'horrible tête que j'ai, et cela ne changerais rien au fait que je me déteste. Au rendez-vous de mardi avec la psychologue j'ai réalisé que mon image avait changé depuis ce qui m'étais arrivé, avant je prenais soins de moi, avant je mettais des jupes, avant je me maquillais, avant je vivais avec les remarques des autres, avant j'existais, j'étais moi... Mais ça, c'était avant. Pour certains ça semble banal, mettre des jupes, c'est débiles mais depuis bientôt trois ans, je n'en ai mis aucune. Je me suis maquillé depuis, oui. Mais toujours, je sentais un malaise à me sentir pas belle mais un peu mieux que d'habitude. Je m'enlaidis volontairement et pourtant de manière inconsciente, et pourtant encore je me hais d'être aussi moche... Tout ça est très paradoxale. 

Tags : nourriture - depression - TCA - vide - plein - Boulimie non vomitive - L-Ombre-Brune - L-Ombre-Brune © - culpabilité - sensation - NE PAS COPIER